Créé à la fin de l'année 2017, le blog du Réseau Femmes de Culture se veut une source de dialogue, d'inspiration, d'information, d'échange et surtout de promotion du Matrimoine de Paris. Sa devise La vie, c'est Paris ! Paris, c'est la vie ! vient de l'artiste ukrainienne Marie Bashkirtseff, morte  à l'âge de 25 ans en 1884 à Paris où quatre de ses œuvres sont toujours exposées au musée d'Orsay.

Contrairement au blog, le Réseau Femmes de Culture existe déjà depuis août 2009, en hommage à Olympe de Gouges, femme politique de la Révolution française, dramaturge de la Comédie-Française et une des pionnières du féminisme français. Son but est de donner de la visibilité à la création féminine voire féministe, afin de promouvoir la parité hommes/femmes au niveau de la culture. La fondatrice franco-allemande du blog et du Réseau, Anne. Schmidt, docteure en études théâtrales (Sorbonne Nouvelle) vit et travaille comme animatrice socioculturelle diplômée (Paris 7) à Paris, depuis 1986. Son engagement contre l'exclusion culturelle se concrétise en tant que partenaire de la mission "Vivre ensemble" depuis 2007, dans le cadre de son travail auprès des femmes en grande précarité à Versailles.

A partir de juin 2011, elle anime un atelier intitulé « Culture pour toutes », actuellement sous forme de sorties culturelles mensuelles et de propositions de sorties pour le week-end envoyées par mail chaque vendredi, en faveur du public de la Maison des Femmes de Paris.

Après avoir publié des articles dans la presse spécialisée et sa thèse sous le titre « Le Miroir de l'Autre. Théâtre de femmes et migration » chez l'Harmattan en 2000, l'auteure prépare à l'heure actuelle un guide alternatif suivant les traces des femmes de culture célèbres à Paris. Autrement dit, un guide à la recherche du Matrimoine perdu...