Occupation des théâtres de Paris- renaissance de la démocratie directe ?

15/03/2021

Le théâtre de l'Odéon -qui lors de sa longue histoire a souvent changé son nom et devient (définitivement ?) en 1990 le théâtre de l'Europe, en hommage au projet européen de son ancien directeur italien et metteur-en-scène de génie Giorgio Strehler (1921-1997) - est occupé par une cinquantaine d'intermittent-e-s du spectacle, depuis la manifestation du 4 mars, pour réclamer la réouverture des lieux culturel et plus de soutien financier du monde de la culture au bout du souffle. https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/occupation-du-theatre-de-l-odeon-dans-le-monde-de-la-culture-plein-de-gens-vont-rester-sur-le-carreau-1984576.html

Rappelons-nous que la dernière occupation date du mai '68 quand le théâtre s'est transformé en agora, grâce à son directeur Jean-Louis Barrault (qui perdra ensuite son poste, car lâché par le ministre de la Culture de l'époque André Malraux !). https://www.ina.fr/video/I08016666 Stéphane Braunschweig, directeur depuis 2016, a un intérêt de s'entendre avec Roselyne Bachelot qui est passée le voir le troisième jour de l'occupation... Situé pas loin de la Sorbonne, ce vieux théâtre public inauguré par Marie-Antoinette le 9 avril 1792, connaît en effet des époques mouvementées : c'est ici que « la Divine » Sarah Bernhardt (1844-1923) fait ses débuts dans le rôle d'Aricie du Phèdre de Racine donné pour la fête de l'Empereur le 15 août 1866. En 1870, pendant le siège de Paris, elle obtient l'installation d'une ambulance militaire dans le foyer du théâtre. Une vraie femme d'action ! La République proclamée, l'Odéon rouvre ses portes et cette tragédienne exceptionnelle triomphe dans Ruy Blas de Victor Hugo. En 1898, elle aura finalement son propre théâtre portant son nom sur la place du Châtelet et qu'elle dirige pendant 25 ans. Sous l'occupation nazie son nom juif dérange évidemment mais qu'est-ce qu'on attend aujourd'hui, pour remettre le nom de ce « monstre sacré » sans égal dans l'histoire du théâtre français à son théâtre ? Lisez son autobiographie Ma Double vie parue en 1907, pour plus de détails, en attendant. https://www.theatredelaville-paris.com/fr/le-theatre-de-la-ville/l-histoire-59a00fac5efee

A l'heure actuelle, les répétitions continuent dans la grande salle de l'Odéon. La pièce intitulée Le Ciel de Nantes est un portrait complexe de famille, celle de l'auteur et réalisateur Christophe Honoré qui signe également la mise-en-scène (Chiara Mastroianni fait partie du casting) https://www.theatre-contemporain.net/spectacles/Le-Ciel-de-Nantes Les histoires de famille sont sans aucun doute très en vogue. Ne ratez surtout pas le premier livre de l'avocate et universitaire Camille Kouchner La familia grande. Un livre qui a profondément bousculé la vie parisienne politique, dès sa sortie le 7 janvier. https://www.franceinter.fr/culture/la-familia-grande-recit-d-un-inceste-devenu-insupportable-secret-de-famille

Le 9 mars, un deuxième théâtre national à Paris est occupé par des étudiant-e-s (et au même temps un à Strasbourg), il s'agit du théâtre de la Colline : créé comme le haut lieu du théâtre contemporain implanté dans la rue Malte-Brun du 20e arrondissement en 1988 et dirigé jusqu'en 1996 par le grand homme de théâtre franco-argentin Jorge Lavelli (né en 1932 à Buenos-Aires) qui disait :

Le théâtre permet de provoquer les gens intellectuellement.

Quant au directeur actuel, le célèbre auteur et metteur-en-scène libano-québécois Wajdi Mouawad (né en 1968 au Liban), il annonce le 10 mars sur le site de son théâtre :

Le printemps arrive ! La jeunesse est là ! Elle parle et avec elle l'espoir. Toujours. La Colline appuie, dans le dialogue et la confiance, le geste des étudiants qui ont investi son espace. Ils sont ici chez eux. Notre devoir est d'être à leur écoute, de les comprendre et de les encourager dans la démarche de leur pensée et l'impulsion de leur nécessité. Ce qu'ils expriment, ils l'expriment pour chacun. Dans la manière avec laquelle ils sont arrivés au théâtre, la manière avec laquelle ils ont échangé avec nous et la manière avec laquelle ils ont investi le lieu, ils ont fait la preuve que l'intransigeance d'une démarche n'exclut pas nécessairement la bienveillance des rapports. Nous relaierons leurs messages et les accueillerons au mieux de nos moyens jusqu'à la fin de leur geste.

Entretemps, le mouvement d'occupation continue dans toute la France. https://www.francetvinfo.fr/culture/toulouse-lille-le-mouvement-d-occupation-des-theatres-s-etend_4330205.html

L'année 2021 ne risque donc pas d'être un long fleuve tranquille. Hasard du calendrier ? Paris célèbre le 150e anniversaire de la Commune de Paris, un modèle de démocratie directe de 72 jours et une guerre sociale dans laquelle les femmes ont joué un grand rôle, notamment Louise Michel (1830-1905). Cette institutrice féministe engagée en faveur d'une école publique, mixte et gratuite - de nombreux établissements scolaires porte son nom - ainsi que pour l'émancipation de la femme :

Si l'égalité entre les deux sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine.

Ses Mémoires (de 1886) sont toujours d'actualité - une œuvre fascinante et disponible !

https://mouvementdunid.org/prostitution-societe/culture/louise-michel-la-commune-de-paris/

Afin de connaître d'autres femmes de la Commune, écoutez le nouveau disque de Pauline Flouriy et Sèverin Valière qui leur rendent hommage en 17 chansons. https://information.tv5monde.com/video/culture-severin-valiere-celebre-les-femmes-de-la-commune-de-paris-en-chanson

D'autres pistes sur le site https://cheekmagazine.fr/societe/femmes-commune-paris-anniversaire/