Paris-Pékin : 30 ans après Tian’anmen dite place de la porte de la Paix céleste

10/06/2019

Le 4 juin 2019 est une journée chargée d'histoire(s) : c'est d'ailleurs la fin du Ramadan, donc la fin du mois du jeune des pratiquant-e-s de l'Islam, la deuxième religion de France. Le matin, de 10h30 à 13h plus précisément, l'UNESCO invite à une table ronde ayant pour thème « femmes & foot », en vue de la promotion de la 8e Coupe du monde de foot féminine organisée pour la première fois en France, à partir du 7 juin. A la grande surprise du public -nombreux et très jeune car composé de groupes scolaires invités- dans la grande salle de l'UNESCO, les deux stars de la table ronde sont originaires d'un pays musulman : l'une est Nadia Nadim (née en 1988 en Afghanistan et réfugiée politique au Danemark), joueuse professionnelle actuellement au poste d'attaquante au Paris Saint-Germain et membre de l'équipe nationale danoise. L'autre est Houriya Al-Taheri (née aux Émirats arabes unis), première femme à devenir entraîneuse de football pro dans le Golfe. Détrompez-vous, les deux femmes sont aussi brillantes que belles, rien à voir avec le cliché du type garçon raté. Par contre, elles soulignent toutes les deux qu'il faut avoir avant tout une volonté de fer, pour réussir dans cet univers d'hommes. Notons en passage que la directrice générale actuelle de l'UNESCO, présente à l'événement, Audrey Azoulay (née en 1972 à Paris), vient d'une famille juive marocaine et cette haute fonctionnaire a été déjà brièvement ministre de la culture du gouvernement d'Hollande. Après les témoignages des footballeuses intrépides, à la fin de la matinée, Carole Gomez, chercheuse à l'IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques, think tank français privé), présente en quelques mots le rapport sur les enjeux de la féminisation du football. A consulter sur Internet. (https://www.iris-france.org/wp-content/uploads/2019/06/UNESCO_Rapport_Quand-le-football-saccorde-au-f%C3%A9minin.pdf )

Vers midi, de l'autre côté de la Manche sur le Trafalgar Square à Londres, une grande manifestation démarre contre la visite contestée du président américain qui veut bien profiter du Brexit pour conclure un accord de libre échange « historique » avec l'Angleterre (la vente de la sécu anglaise NHS incluse !). Ainsi le « Diaper Donald », un ballon gonflable présentant le président américain en bébé habillé en Pampers avec un i-phone, fait sa réapparition et ajoute sans aucun doute une touche d'humour à l'affaire très sérieuse... https://www.youtube.com/watch?v=gMlx6Bny1ZE

A partir de 21h, la chaine franco-allemande ARTE propose une soirée consacrée au massacre de la place Tian'anmen du 4 juin 1989- le moment crucial dans l'histoire de la Chine moderne qui est complètement effacé par le régime totalitaire en place de la mémoire collective. https://www.arte.tv/fr/videos/090438-000-A/tiananmen-la-memoire-interdite/ Si vous avez raté cette soirée de télé, lisez le roman aussi passionnant de Madeleine Thien intitulé « Nous qui n'étions rien » qui vient d'être publié en français. https://www.ledevoir.com/lire/539384/nous-qui-n-etions-rien-les-cicatrices-de-l-histoire

Rappelons que lorsque Pékin compte ses victimes (dont le nombre des mort-e-s peut varier selon les sources de quelques centaines à dix mille), Paris est la capitale culturelle de l'Europe et celle des droits humains. Trente ans plus tard, la Chine contrôle totalement sa société civile grâce à la haute technologie (fichage, vidéosurveillance, contrôle des réseaux sociaux et d'Internet etc.) et la France arrive maintenant en cinquième position après la Chine, les Etats-Unis, les pays du Golfe et le Royaume-Uni en matière de gouvernance algorithmique des grandes villes, selon Le Monde diplomatique (cf. « La ville sûre ou la gouvernance par les algorithmes » de Félix Tréguer, juin 2019, p. 22 et 23). Sachez que la vidéosurveillance -appelée « vidéoprotection » par les gouvernements successifs depuis 2010- est en place à Toulouse, Nice, Marseille, Valenciennes et Paris... https://site.ldh-france.org/paris-10-11/tag/ravif/